Mobile et innovation en entreprise

Objets connectés et big data

Deuxième étape de notre passage en revue des changements structurels en entreprise. On en entend parler tout le temps et partout. Et pour cause, ils sont la partie la plus visible de la révolution digitale en marche, et vont de pair.

Afficher l'image d'origine

Introduction

L’amélioration des composants comme les capteurs et la mise en place d’architectures réseau adaptées telles que les réseaux basse fréquence de Sigfox et LoRa ont permis le développement des objets connectés qui ont un impact majeur sur notre vie quotidienne. Cette connection des objets et des personnes a permis de générer une masse d’information dont l’interprétation est assurée par les architectures Cloud et des algorithmes Big Data : ce lien entre objets et données apparaît de façon de plus en plus évidente.

L'utilisation d'objets connectés, au quotidien et en entreprise, est de plus en plus fréquent. De même, l'exploitation de données, notamment en volume suffisant pour être considéré comme big data, se voit de plus en plus. Mais les changements à venir sont encore bien plus profonds, en particulier à moyen et long terme. A nouveau, nous vous proposons de reprendre le sujet de zéro, de revenir aux bases, pour comprendre comment ces changements vont affecter nos quotidiens en entreprise, et comment les outils digitaux que nous utiliserons en seront impactés.

Définition d’un objet connecté et du concept Big data

Comment définir l’objet connecté ? Difficile d'imaginer une définition universelle car son domaine d’application est très large mais pour faire simple : c’est un objet connecté à un réseau sans fil, lui même connecté à internet où non. Et cette connection génère un volume de données importantes qui participe à l'intérêt de recourir aux analyses Big Data.

En effet avec la massification des échanges de données et la multiplicité des types de contenu, des ruptures importantes se sont produites dans la façon de stocker l’information.

Principales Technologies du Big Data

Les bases de données NoSQL (comme MongoDB, Cassandra ou Redis)

Elles implémentent des systèmes de stockage considérés comme plus performants que le traditionnel SQL pour l'analyse de données en masse (orienté clé/valeur, document, colonne ou graphe).

De nouvelles infrastructures de serveurs

Elles permettent de distribuer les traitements sur des dizaines, centaines, voire milliers de nœuds. C'est ce qu'on appelle le traitement massivement parallèle. Le framework Hadoop est sans doute le plus connu d'entre eux. Il combine le système de fichiers distribué HDFS, la base NoSQL HBase et l'algorithme MapReduce. Le stockage des données en mémoire (Memtables) permet quant à lui d'accélérer les temps de traitement des requêtes.

Objets Connectés : pour qui et pour quoi ?

Pour les particuliers d'abord : la  maison connectée

Les objets connectés s’invitent chez nous, pour envoyer des instructions à distance, pour contrôler la température la consommation d’énergie, pour ouvrir des portes à distance, pour la sécurité et la surveillance à distance…

Des problématiques qui débordent rapidement du cadre personnel : exemple de la santé connectée

Elle concerne surtout le développement de l’hospitalisation à distance grâce à la mise en place de dispositifs médicaux connectés. Une façon d’améliorer notamment la vie des personnes atteintes de maladies chroniques. Grace à des systèmes M2M, des informations sur l’état du patient sont collectées et envoyées via un réseau tel que sigfox ou LoRa. 

Perspectives pour les entreprises

Les possibilités sur les objets et l’exploitation des volumes de données sont énormes pour les entreprises. Un exemple parmi d'autre de maintenance préventive :  Pirelli qui a intégré des senseurs connectés dans ses pneus qui envoient en permanence des informations sur la pression, la température et le niveau d’usure des pneus pour aider à allonger leur durée de vie. 

Il est impossible de lister toutes les initiatives actuelles liées aux objets connectés ou à l'usage d'algorithme sur de grandes quantité de données. Toutes ces initiatives sont la traduction en un nouvel outil d'un enjeu métier : elles naissent de l'activité et du quotidien de chaque entreprise.

Droits photo (CC) : https://pixabay.com/fr/users/tdfugere-2016042/

 

Publié par Thomas Bompaire
Le 24 août 2016 11:30:00
Retrouvez moi ici :