Mobile et innovation en entreprise

L'innovation en entreprise en 2017, en vrai

A l’heure de l'omniprésente « transformation digitale » et des effets d'annonces qu'elle implique, à quoi ressemble l’innovation en entreprise derrière le rideau ?

 

20161223-innovation-vrai-top.jpg 

 

Introduction

Même si nous parlons d’innovation en entreprise au sens large, nous n’utilisons dans cet article que des réflexions et des exemples issus de notre expérience. Entre nos missions dans le cadre de Southside Interactive, entreprise spécialisée dans le développement mobile et l’innovation (objets connectés, réalité virtuelle et augmentée...) et Datapp, la suite d’applications destinées au monde de la Supply Chain, nous avons la chance de voir beaucoup de choses innovantes et variées : c’est ce dont nous témoignons ci dessous.

Bonne nouvelle : pour innover il faut être détendu !

Ce titre mérite d'être prolongé : pour innover il faut être détendu pour accepter de déployer quelque chose d’imparfait. C’est un vrai changement de point de vue par rapport au culte de l’excellence, de l’anticipation et du déroulement au millimètre qu’on valorise en entreprise, et en particulier dans ce qui relève de la gestion de projet. Il y a donc un effort à faire, plus ou moins grand selon les personnes, pour accepter cette incertitude, cette imperfection, qui caractérise toute première réalisation innovante. Tout en sachant que l'objectif est de convaincre pour transformer l'essai donc non, ce n'est pas une invitation a accepter quelque chose de bâclé « au nom du Lean ». Comme souvent, c'est histoire d'arbitrage entre ce qui est nécessaire et ce qui est suffisant. 

Une fois accepté ce qui n’est pas parfait, on bénéficie immédiatement d’un des avantages essentiels d’un projet d’innovation : la possibilité de déployer, en test mais auprès des utilisateurs réels, une première version de son projet au bout de quelques jours. Nul besoin de haute technologie pour innover : toute nouveauté qui vient changer les habitudes d’un ou plusieurs collaborateurs relève déjà de l’innovation. Et mettre entre les mains de ces collaborateurs une ébauche d’outil en début de projet, c’est l’assurance de ne pas être à coté de la plaque, et d’enrichir la réponse de leurs bonnes idées.

Cette approche est au coeur de notre mode opératoire quand nous déployons Datapp chez nos clients. Dans la semaine qui suit le début du projet, nous nous rendons sur le site (souvent un entrepôt) et faisons utiliser aux futurs utilisateurs (souvent des opérationnels) une version amoindrie de la Datapp qu’ils auront par la suite. C’est indispensable pour nous pour faire une Datapp qui sera utilisée et non pas rejetée. C’est l’occasion, en amont, de constater l’utilisation qui sera faite de Datapp, et de comprendre, dans chaque cas, quels sont les spécificités liées à chaque contexte que nous n’aurions pas pu deviner, et que nous pouvons ainsi adresser dans la solution in fine, en ajustant au besoin ce que nous pensions produire.

Au quotidien, innover commence par observer puis accompagner

Cette étape préliminaire qui nous permet de confronter ce que nous souhaitons faire à la réalité sert aussi à observer, et est systématiquement suivie d’une phase d’accompagnement. Ces moments d’échange et de dialogue témoignent d’un autre élément constitutif de l’innovation tel que nous l’avons vécu jusqu’à présent : la formation et le management des futurs utilisateurs comptent au moins autant que l’usage de nouvelles technologies dans la définition de l’innovation.

Un premier témoignage de cette conviction est la structure de l’offre que nous proposons dans le cadre de Datapp. Il s’agit du Triple A : Audit, Application, Accompagnement. Les applications Datapp ne sont qu’une partie de notre offre, qui ne pourrait fonctionner sans audit préalable, et sans accompagnement a posteriori.

Un autre exemple concret de cette conviction que l’innovation est autant affaire de dialogue que de technologie : notre format d’intervention avec Southside Interactive, les packs projet innovation, qui sont particulièrement innovant par le résultat attendu, mais dont le contenu relève autant de l’observation, de la conception et de l’analyse que de la réalisation technique pure. Ainsi, qu’il s’agisse de créer de zéro un objet connecté (hardware et software), de développer une expérience en réalité virtuelle complètement immersive ou en réalité augmentée dans en environnement réel, le développement ne représente que la moitié du temps imparti, dont tout une partie destinée au développement des interfaces (mobiles, en général) qui n’est généralement plus de l’innovation technologique. Comme décrit ci dessous, l’autre moitié du temps se réparti entre User Experience,  analytics, test et diffusion.

20161223-innovation-vrai.jpg

Innover, surtout en entreprise, c’est rendre concret

Comme tout projet en entreprise, un projet d’innovation sera évalué une fois arrivé à son terme, pour être prolongé ou interrompu. Les indicateurs de réussite dépendront de chaque entreprise, de chaque contexte, de chaque sujet, mais il nous semble qu’il faille toujours chercher un équilibre entre technologie (pour inspirer) et projet (pour que ça voit le jour), tant en amont pour que l’idée du projet soit validée, qu'en aval pour que ce projet une fois réalisé soit pérenne. Cela nécessite un vrai travail, en interne, de la part du porteur de projet, auquel nous essayons de participer mais qui ne dépend jamais que de nous.

Un premier exemple que nous avons vécu se passe dans un groupe  familial fort de plusieurs milliers de collaborateurs. A sa tête, le fondateur de l'entreprise, qui la dirige depuis plusieurs décennies, et qui gère sa maison depuis toujours sans avoir eu besoin jusqu'alors de smartphone, de factures électroniques ou autres outils de visiophonie. Mais après avoir observé un échange par Skype entre deux sites séparés de plusieurs centaines kilomètres, il a pu constater la facilité et la richesse de l'échange que permettait Skype. Skype est désormais installé et utilisé dans la totalités des sites du groupes. 

Un autre exemple : une veste de moto connectée que nous avons réalisée, qui témoigne des tournants et des freinages du motard en complément des feux de son véhicule. L’idée étant que tout ce qui peut rendre un motard plus visible participe à sa sécurité sur la route. D’un commun accord avec le porteur du projet, manager chez un grand groupe d’assurance, nous avons choisi de focaliser le prototype à réaliser sur le rendu plutot que d’anticiper dès à présent les problématiques de sécurité ou de législation. Ces problèmes sont très importants, et devront être réglés. Mais dans un premier temps, il fallait d’abord convaincre en interne du potentiel d’une veste de moto connectée Et rien de tel pour convaincre qu’une veste réelle, aussi réaliste et séduisante qu’un produit fini, pour permettre aux décideurs de se projeter sur le potentiel commercial du projet. 

20150917-Resultat.jpg

A chaque fois, l'enjeu est plus de rendre concret, de permettre a toutes les parties prenantes (notamment les decideurs) de se projeter, plutôt que de chercher à faire une première version complète du projet imaginé.

Innover c’est partager et diffuser

Ainsi, entre les futurs utilisateurs ou les sponsors qui peuvent soutenir le projet, l'innovation en entreprise passe systématiquement par l'implication de tous ceux dont elle doit changer le quotidien. Et pour les projets d'innovation les plus larges au sein de l’entreprise, qui ont vocation à changer en profondeur certains aspects qui touchent tous les collaborateurs, cela signifie donc : tout le monde ! 

Combien coute une application ? Télécharger notre ebook

Un exemple d’une pratique constatée qui nous a semblé très pertinente. Un grand groupe de distribution avec lequel nous travaillons a créé différents pôles innovation au sein de ses différents départements, qui travaillent de concert avec la direction centrale de l’innovation. Ces différents pôles permettent d’ancrer les innovations dans le métier, mais pour pousser plus loin encore l’imbrication entre métier et innovation, ils organisent des tours de France de l’innovation, l’occasion de  présenter les efforts faits au niveau du siège, de récupérer de bonnes idées de la part de tout un chacun, mais surtout de faire adhérer tous les collaborateurs de l’entreprise à cet état d’esprit nouveau qu’est l’innovation en entreprise, et pouvoir s’appuyer sur les plus motivés d’entre eux comme des relais locaux d'innovation. Ainsi, dans le cadre d’une tournée de 3 mois, ce sont tous les collaborateurs sans exception, soit plusieurs milliers de personnes, qui sont rencontrés par petits groupes, au fur et à mesure.

Au final, innover, c'est commencer par discuter. D'ailleurs, nous on adore discuter, surtout d'innovation, donc si vous avez un projet d'innovation : appelez-nous !

Droits photo (CC) :  Mechanical Turk - Le Turc mécanique est une supercherie qui donnait l'impression qu'une machine évoluée jouait avec un humain alors que sous le capot un homme caché prenait le relai. Amazon a repris ce terme pour son service d'automatisation manuel de tâches impossible à confier à une machine. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Tuerkischer_schachspieler_racknitz3.jpg

Publié par Thomas Bompaire
Le 4 janv. 2017 21:47:00
Retrouvez moi ici :